Derniers lacets du Col d'Izoard © Remi Fabregue Agence Kros
Le col d'Izoard et son restaurant © alpes4ever
Photo en haut de l'Izoard © alpes4ever
Descente du versant sud du col d'Izoard © Remi Fabregue Agence Kros.jpg
Le Col d'Izoard et ses lacets vus du ciel © Remi Fabregue Agence Kros
Le Refuge Napoléon proche du sommet du col d'Izoard © Lionel Terrail
Passage au col d'Izoard 2360 m © Lionel Terrail
south

Col d’Izoard

Passage mythique à la Casse Déserte

Altitude 2360 m

Massif du Queyras

Département Hautes-Alpes

Topo versant Nord

col izoard - profil versant nord

Vous êtes désormais dans les Alpes du Sud, la végétation commence à effectuer une mutation, le soleil est plus lumineux… L’ascension du Col d’Izoard sera l’occasion d’ajouter un nouveau « 2000 » sur une route qui fut construite il y a plus d’un siècle (1897).

Une ascension longue – près de 19 km – gardez-en sous la pédale les 10 premiers kilomètres, les 9 derniers n’offriront aucun répit avec une pente qui ne passera plus en-dessous des 7%. Dans le final, une belle série de lacets avec le célèbre Refuge Napoléon comme témoin. De l’autre côté du col, la fameuse Casse Déserte vous attend avec son fantastique décor…

Topo versant Sud

col d'izoard - profil versant sud

L’ascension du Col d’Izoard sera l’occasion d’ajouter un nouveau « 2000 » sur une route qui fut construite il y a plus d’un siècle (1897).

C’est aussi une très longue ascension au départ de Guillestre avec près de 30 km.

Mais les 16,5 premiers kilomètres, qui suivent les Gorges du Guil présentent peu de difficultés – de 1,5 à 3,5% et même une légère descente – si ce n’est un passage de 1,1 km à 7% permettant d’atteindre le Col de l’Ange Gardien (alt. 1347 m) peu avant la jonction de la D902 et de la D947.

Les quatorze derniers kilomètres sont nettement plus difficiles : 1048 m de D+ à 7,5% de moyenne. Vous remonterez le Torrent de l’Izoard dans une large vallée au décor champêtre avec 3 km sur une pente qui variera entre 5 et 7%. Profitez d’un replat de 700 m juste avant Arvieux où vous pourrez profiter de sa fontaine rafraîchissante pour vous refaire une petite santé. Après avoir traversé Arvieux, la montée devient rectiligne avec quelques portions difficiles comme celle de 900 m à 9% avant la petite station de La Chalp puis une autre à 10% sur 875 m dans la traversée de Brunissard, l’un des passages les plus raides de ce col. À la sortie de  Brunissard, la route grimpe ensuite en lacets dans une forêt de conifères durant 4,3 km avec quelques jolis points de vue sur la vallée. La pente avoisine les 9% mais sa régularité devrait vous permettre de passer ce passage sans trop de difficulté. Attention, en plein après-midi d’été, les pentes orientées plein Sud peuvent être chauffées à blanc… Sinon, dans le troisième virage, vous aurez droit à un superbe panorama sur la Vallée d’Arvieux. Vous déboucherez soudainement sur la Casse Déserte, dans un fantastique décor lunaire avec ses monolithes (vous franchirez aussi à cette occasion le Col de la Platrière, alt. 2220 m). Après une courte descente (400 m), la pente remonte doucement jusqu’à la stèle dédiée à Louison Bobet et Fausto Coppi. Il vous reste environ deux kilomètres et 3 magnifiques lacets avec une pente à près de 9% de moyenne pour atteindre le Col d’Izoard à 2360 m d’altitude.

 

The map

Auteur

Joris Lesueur

webmaster de alpes4ever.com

contact@alpes4ever.com

Did you like this? You may also be interested in this...